Bon Temps

0’59” excerpt
#1 / 2019 / video / 16 min

0’59” excerpt
#2 / 2019 / video / 16 min
TEXT

EN_“But if there is a state where the soul can find a hold strong enough to lean on securely, to attach its whole being to, without a single wish to recall the past or anticipate the future, where time appears avoid, and the present is extended without our noticing its duration, or tracing its successions without any idea of privation or enjoyment, pleasure or pain, desire, fear, or sensation, except of our existence, that sentiment alone employing it, while this state lasts, the person who feels it may call himself happy; not possessing an imperfect happiness, poor and dependent, but a complete felicity, perfect and full, which leaves no wish or void in the soul.

Fifth Walk, The Reveries of the Solitary Walker, Jean-Jacques Rousseau

FR_“mais s’il est un état où l’âme trouve une assiette assez solide pour s’y reposer tout entière et rassembler là tout son êtresans avoir besoin de rappeler le passé ni d’enjamber sur l’aveniroù le temps ne soit rien pour elle, où le présent dure toujours sans néanmoins marquer sa durée et sans aucune trace de succession, sans aucun autre sentiment de privation ni de jouissance, de plaisir ni de peine, de désir ni de crainte que celui seul de notre existence, et que ce sentiment seul puisse la remplir tout entière ; tant que cet état dure celui qui s’y trouve peut s’appeler heureux, non d’un bonheur imparfait, pauvre et relatif, tel que celui qu’on trouve dans les plaisirs de la vie mais d’un bonheur suffisant, parfait et plein, qui ne laisse dans l’âme aucun vide qu’elle sente le besoin de remplir

Cinquième promenade, Les Rêveries du promeneur solitaire, Jean-Jacques Rousseau

-